Actualité – FitFood Blog

Baies et petits fruits

Ca y est, mon dernier livre Baies et petits fruits, paru aux éditions La Plage, est disponible en librairie ! J’ai le plaisir de vous faire découvrir quelques photos de cet ouvrage dédié aux fruits miniatures, que l’on fait pousser dans son jardin, que l’on achète en barquettes sur les marchés ou que l’on glane dans la nature

Au départ, j’étais partie pour faire un livre “petit format”, comme l’Atelier des bonbons bio(72 pages), mais au fil de mes recherches, j’ai été happée par la richesse du sujet. Il était trop frustrant de me limiter à un nombre de pages alors qu’il y avait tant de choses à dire ! Au final, le livre est composé de 224 pages dans lesquelles sont abordées une vingtaine de baies et petits fruits : cassis, framboise, groseille… pour le jardin ; airelle rouge, argouse, épine-vinette, myrtille, sureau noir… pour la cueillette sauvage ; aronie noire, canneberge, goumi du Japon, morelle de Balbis … pour les baies d’ailleurs.

Comme dans l’Appel gourmand de la forêt, j’ai réalisé une introduction ethnobotaniquepour chaque fruit, en livrant des anecdotes historiques ou liées à leur habitat. A qui doit-on le kir cassis ? A l’ancien maire de Dijon, le chanoine Félix Kir ! A-t-on le droit de planter de l’épine-vinette dans son jardin ? Oui, mais officiellement seulement depuis 2000. La baie de goji est-elle aphrodisiaque ? Pas du tout, c’est un argument commercial…

Pour chaque fruit, je vous livre des conseils de récolte (comment prélever les argouses dont les branches sont recouvertes d’épines acérées, à quel moment de la journée cueillir les fraises…), de jardinage (merci à l’équipe de la Ferme de Sainte-Marthe, en particulier à Arnaud pour sa relecture attentive), les propriétés médicinales (je vous recommande cet ouvrage d’Olivier Escuder) et bien sûr des astuces pour bien les cuisiner et les conserver.

La réalisation de ce livre a été épique ! 2012 ayant été une mauvaise année au jardin, j’ai dû solliciter de l’aide auprès de mes lecteurs ou de producteurs pour récupérer des baies. Je pense à Sébastien qui m’a fourni des morelles de Balbis (mes pieds avaient attrapé le mildiou), à Gaëlle et ses parents qui m’ont fait découvrir une splendide station de myrtilles sauvages, à Simone qui nous a guidé, l’homme-ours et moi, dans une tourbière jurassienne truffée d’airelles rouges (les miennes avaient été mangées par les chevreuils !), à Véro du blog Cuisine Sauvage qui m’a adressé depuis la Suisse des baies d’épine-vinette, à Pascal pour ses goumi du Japon, à Madeline qui m’a ramené en direct de Montréal des canneberges fraîches, à Jean-Luc Taschbold, producteur suisse d’aronies noires (les oiseaux avaient englouti toute ma production !) et à Emmanuel Cabanes, producteur d’argouses. Sans eux, ce livre ne serait pas aussi pétillant et coloré !

Parmi mes recettes préférées, il y a le cheesecake à la myrtille, le trifle à la fraise (dans un compotier, c’est super beau !), le gâteau roulé à la framboise (recouvert d’un cuir de fruit, trop classe !), les petites crêpes soufflées aux airelles rouges, le pop-cornouille (au caramel de jus de cornouilles), la foccacia au chèvre et aux baies de sureau, la salade Waldorf avec du raisin muscat, les squares aux canneberges et à la farine de maïs, les tempuras de coquerets de Pérou et le ketchup de morelles de Balbis (testée et approuvée par Sébastien)…

Ce livre serait incomplet sans quelques explications botaniques (qu’est-ce qu’une baie, une drupe, un fruit multiple, un fruit complexe ?), des recommandations de cueillette(équipement, informations sur l’échinococcose, réglementation…), des conseils précis sur le traitement des baies (prélèvement du jus à l’extracteur, conservation…). Sans oublier un carnet d’adresses utiles pour dénicher entre autres des plants de fruits rares auprès de pépiniéristes spécialisés. Enfin, je tiens sincèrement à remercier Michel Chauvet, membre du comité scientifique de Tela Botanica, président du comité français de l’Arche du Goût de Slowfood pour la relecture scientifique de mon manuscrit.

J’espère que ce livre pétillant et acidulé vous donnera envie de cuisiner et d’inviter au jardin ces baies aussi bonnes pour nos papilles que notre santé !

Pour commander, cliquez sur l’image !